chacun est un émetteur de signes

La ville est une jungle de signes. Comment vivre dans la jungle en faisant signe aux autres ? Comment construire des nouveaux paysages de signes ?

Voilà quelques termes du champ de recherche que je voudrais investir dans le cadre de «In situ». L’idée est d’investir d’abord l’espace que j’aurai à ma disposition dans le collège. De le transformer continuellement. Faire de mon atelier un paysage topo-graphique.

De l’investir avec des signes. De rencontrer des élèves dans ce paysage en devenir. Les inviter à me faire signe. A m’apporter leurs objets, leurs formes préférées. Me nourrir, troquer des signes avec moi et entre eux.

À terme l’espace intérieur débordera. Deviendra la source pour un paysage graphique dans l’établissement, dans les rues adjacentes, dans le quartier… dans la jungle de la ville.

théâtre olympia — nouvelle saison