fondation Royaumont, patrimoine et création contemporaine

Une abbaye dans la verdure du Val d’Oise à 50 km de paris. Un lieu patrimonial sublime qui est surtout aujourd’hui une pépinière de création artistique dirigé par Francis Maréchal dans le réseau des Centre Culturels de Rencontres.

Une des institutions qui nous a confié sa communication visuelle depuis plus de douze ans. Le pari est d'articuler dans l’identité visuelle patrimoine et création artistique. Ces deux notions sont toujours symbolisées par un choix iconographique. Une rencontre entre la moitié haute et basse du format au milieu où le ‘r’ de Royaumont forme la charnière.

Ce ‘r’ en bas de casse incarne cette identité moderne qui n’a plus besoin de l’autorité d’une capitale. Ce n’est pas un logo-cartouche standardisé en haut ou en bas d’un format mais s’assume fièrement au milieu de toutes les compositions visuelles comme le signe constitutif qui fait partie intégrante de l’image.

Un travail de construction d’une identité visuelle qui nécessite une importante écriture photographique signée pendant longtemps par Michel Chassat.

Une ligne graphique qui a bien sûr accompagnée les évolutions de la Fondation et son ambition de s’ouvrir à de nouveaux publics.

écouter pour voir

L’atelier graphique Malte Martin se nommera dorénavant écouter pour voir,
notre leitmotiv depuis toujours. À cette occasion, Vassilis Kalokyris rejoint Malte Martin comme associé après plus de dix de collaboration.
Ci-dessus la dernière création pour le théâtre Olympia de Tours.

À leurs côtés, Benjamin Fernandes, designer graphique, et Sarah Menouer, chargée de production et de développement, complètent l’équipe.
Un réseau important de collaborateurs free-lance nous accompagne dans nos missions.

Bonne visite!